Ambiances, densités urbaines & développement durable PDF

Nous soutenons enfin que de telles incitations unilatérales pourraient constituer la base de progrès progressifs dans les négociations internationales sur le climat vers un traité climatique réaliste fondé sur l’intérêt national et la différenciation des prix des émissions et décrire comment un tel accord pourrait être mis en pratique.


ISBN: 2912683653.

Nom des pages: 224.

Télécharger Ambiances, densités urbaines & développement durable gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

À l’ère du réchauffement climatique, une réelle prise de conscience et une volonté d’action partagée par des acteurs de plus en plus nombreux se font jour. L’étalement urbain est pointé du doigt. Comment éviter cet insidieux grignotage d’espace, de temps et d’énergie tout aussi nocif pour la planète que pour la qualité de vie de chacun ? Comment agir quand, par ailleurs, une écrasante majorité de Français déclare souhaiter vivre en habitat individuel ?
Comment convaincre les élus et les responsables politiques de changer les habitudes pour inventer d’autres ambiances ? Comment leur dire que densité peut rimer avec urbanité et art de vivre ensemble ? C’est de ce constat et de ces interrogations qu’est née l’idée d’écrire un livre à quatre mains. L’Association des Maires de France, Archinov, l’Union sociale pour l’habitat et l’Union Nationale des Syndicats Français d’Architectes ont décidé d’unir leurs forces pour élaborer cet ouvrage collectif pédagogique. Nous avons choisi de montrer quelques réalisations exemplaires qui s’inscrivent dans des contextes variés, village, habitat pavillonnaire, faubourg ou centre-ville. Certaines revisitent avec bonheur les expérimentations d’habitat intermédiaire des années 1970, d’autres s’inspirent du bourg ancien, d’autres encore redonnent une nouvelle vie à un patrimoine délaissé.
Toutes placent l’habitant au coeur d’une démarche citoyenne et l’envisagent dans toutes ses dimensions (résident, piéton, promeneur, cycliste, automobiliste). Toutes apportent un soin particulier au traitement des lieux publics, à la place de la voiture, aux espaces de transition entre le public et le privé, aux prolongements immédiats du logement. Toutes favorisent les échanges et la convivialité par des cheminements et des lieux de rencontre.
Nous avons souhaité faire de cet ouvrage, un outil pratique favorisant le dialogue entre tous les acteurs du cadre de vie afin de répondre autant aux désirs des habitants qu’aux préoccupations environnementales.

Et le dernier défi, mais non le moindre, serait la question du tourisme et du tourisme urbain dans de nombreux pays en développement sans alternative. C’est une compétition aveugle, plusieurs fois agressive et insensée – souvent pas très intelligente. Les services de planification municipale prescrivent souvent que la largeur des bandes de plantation en bordure de route soit la plus grande largeur possible compte tenu de la largeur minimale requise du trottoir établi en vertu de la réglementation des transports (par exemple, New York 2012).

Nous devons plutôt faire le lien entre la densité et le paysage et les transports publics. Les décideurs devraient être tenus responsables et les citoyens devraient être informés des activités entreprises à cette fin. Nous consommons des aliments transformés par des processus industriels dont une partie est à peine reconnaissable comme nourriture. Les rues qui autrement sont dépourvues d’arbres pourraient être verdies.