Essai sur la religion Bambara – UNE RELIGION ANCIENNE du MALI – AFRIQUE de l’OUEST -: HISTOIRE de la CREATION de l’UNIVERS par les BAMBARAS PDF

Il a été noté pour son grand pouvoir d’exécution par l’exagération et la déformation des figures comme moyen d’arriver à ses expressions.


ISBN: 2372490281.

Nom des pages: 117.

Télécharger Essai sur la religion Bambara – UNE RELIGION ANCIENNE du MALI – AFRIQUE de l’OUEST -: HISTOIRE de la CREATION de l’UNIVERS par les BAMBARAS gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

MALI – AFRIQUE de l’OUEST : LA RELIGION BAMBARA – Mythes de la création ; cultes individuels et familiaux, et du village ; les rites concernant la personne, les ordures ;…

TITRE : « ESSAI sur LA RELIGION BAMBARA »
INTERIEUR du LIVRE en NOIR et BLANC
Dos carré collé
Réimpression de la 1ère EDITION DE 1951 des Presses Universitaires de France – Réimprimé par Anté-Matière, LIVRE NEUF – Auteur Germaine Dieterlen – 262 pages.

LIVRE LIBRE DE DROITS d’AUTEUR :
– Car le contenu n’est pas une œuvre originale possiblement soumises aux droits. En effet le contenu est la relation de connaissances originales dont les auteurs sont les Dogons d’Afrique.
– De plus, édité en 1951, ce livre est soumis en France à une loi qui dit que les personnes qui travaillent pour l’état (fonctionnaire ou assimilé) ou pour les organismes publics (Université, écoles publiques, certains chercheurs, …) abandonnent leurs droits d’auteurs.
Ce livre « Essai sur la religion Bambara » serait de toute façons libre de droits d’auteur car la personne qui a effectué ce travail, Germaine Dieterlen, a été rémunérée pour cela par l’état français pour le bien commun de la nation. Germaine Dieterlen est une scientifique employée au CNRS depuis 1948 ; or la date de première publication de « Essai sur la religion Bambara » est 1951. Ce livre a donc été écrit en tant que Germaine Dieterlen a effectué un travail de recherche au service de l’état au CNRS. SOURCE : Avis du Conseil d’Etat du 21 novembre 1972, n° 309.721, Ofrateme

PROPRIETE INTELLECTUELLE ET PERSONNES PUBLIQUES

Propriété littéraire et artistique – Droit de la propriété intellectuelle des personnes publiques sur les œuvres créées à l’occasion du service

« […] l’acceptation d’une mission de service public implique pour lesdits agents non seulement la mise à la disposition du service de leurs facultés créatrices avec l’abandon de tous les droits d’auteur sur les œuvres à la création desquelles ils peuvent participer en service ainsi qu’il a été exposé en réponse à la première question ci-dessus mais encore la cession au service de l’exercice des droits patrimoniaux auxquels ils pourraient prétendre sur l’œuvre réalisée dans le service lorsque lesdits droits n’ont d’autre fondement que la présomption de l’article 8 précité ; que les agents concernés conservent au contraire personnellement les droits sur les œuvres qu’ils ont créées sans que cette création soit liée au service ; […] »

mots clés :Marcel Griaule, Germaine Dieterlen, ethnologie, Dogon, dogons, Griaule, Afrique de l’ouest, cosmogonie, religion, Dieu d’eau, Ogotommêli, bambara, bambaras, Bamanankan, Bamananke, Bamanan, Bamana, Bambaras, Banmanan, Banmana, Banmani, malinké, dioula, mandinka, Manding, mandingue, mandé, Bamak, Masaba, Ségou

Les textures sont créées par un artiste pour produire un effet décoratif ou un motif. S’il écrit sur l’unicité du Sud américain, la mort de Tupak Shakur, le O.J. Le verdict de Simpson, ou les dommages causés par l’attentat à la bombe d’Oklahoma City, l’échange à grande vitesse de Crouch avec la culture américaine est mené avec une allégeance scrupuleuse à la vérité, même quand ça fait mal – et c’est généralement le cas. D’autre part, une industrie de l’art est une entreprise ou une société créée dans le but de produire des produits et services liés à l’art.

Frais et vif, ce volume capture parfaitement les moments dramatiques et les personnalités au cœur de l’histoire en constante évolution de Harlem. B O N A C C l. T. O. R. V. O.A. S 4 U A R E. S E 4 U E N C E. G. N l. N. C. M. Il a été une figure paternelle à la fois pour Dallas et Carmen, mais maintenant qu’ils sont tous adultes, ils ne veulent rien avoir à faire avec leur frère aîné ombragé. Dans l’interprétation de l’ombre portée, l’artiste doit prendre note de la source lumineuse et de la frappe ou du reflet de la lumière sur les objets.