Le Pari de la guerre: Guerre préventive, guerre juste ? PDF

La politique arabe, le nationalisme palestinien et la guerre des Six Jours.


ISBN: 2207260860.

Nom des pages: 183.

Télécharger Le Pari de la guerre: Guerre préventive, guerre juste ? gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

C’est peu dire, la guerre fait retour. Elle n’est plus une affaire d’États en faillite qui guerroient en périphérie de la démocratie et du droit, mais implique désormais les puissances occidentales. Et lorsque les Etats-Unis partent en guerre contre l’Irak, lorsque Israël frappe le Liban en 2006 puis Gaza en 2008. les armes donnent une nouvelle jeunesse à la vieille idée de la guerre préventive. Pourtant celle-ci demeure bien mystérieuse. Il est donc urgent d’accorder attention et réflexion à la guerre préventive pour reconsidérer la condamnation a priori et sans appel de l’action américaine fondée sur l’idée qu’elle ne serait que l’émanation de la volonté de puissance. Comprendre la guerre préventive, c’est avant tout faire l’analyse de sa justification. Pour des raisons évidentes, la guerre préventive se veut juste et pourtant elle n’est pas strictement défensive. Les Etats-Unis sont une grande puissance, un hegemon. Israël est une puissance régionale. pourtant ils ont tous deux besoin de convaincre et élaborent une doctrine de la prévention dont les termes se recoupent. Ce livre montre comment la guerre préventive est indissociable de sa justification en relevant de nombreuses occurrences historiques qui font mieux comprendre les problèmes contemporains posés par la politique de prévention. Il fait voir quel est le trajet de cette idée en suivant les méandres de la tradition de la guerre juste et les âpres querelles juridiques qui opposent les défenseurs des droits de l’homme aux juristes militaires. Dans les faits, il montre comment la tentation de justifier l’action préventive est plus forte aujourd’hui, alors même que les armes sont plus précises, ce qui rend le calcul des chances d’obtenir un succès militaire à moindres frais plus engageant. Cette tendance actuelle à saisir sa chance au jeu de la guerre laisse entrevoir une question aussi simple que forte : la guerre est envisagée comme un pari, dans sa réalisation comme dans sa justification. Mais peut-on vraiment faire le pari de justifier une guerre qui parmi les guerres est la plus hasardeuse qui soit ?

Aussi pervers que cela puisse paraître, ces deux bombes ont pu sauver des millions de vies japonaises et alliées. Les Américains sont grands sur les frappes de décapitation et la destruction du commandement et contrôle. Alors que Kim réclamerait des tests pacifiques, les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon pourraient revendiquer une autodéfense collective.

On peut raisonnablement soutenir que les agresseurs méritent une punition quelconque, bien que l’exemple d’Alfred souligne une vision alternative de traiter avec un ennemi, qui rappelle au théoricien que la paix et non la guerre reste le but. Encore une fois, je cite le Peace Science Digest: «Les pays importateurs de pétrole sont 100 fois plus susceptibles d’intervenir dans les guerres civiles des pays exportateurs de pétrole. Une invasion qui aurait également tué et blessé au moins 10% de l’ensemble de la population civile japonaise et trois millions de KIA japonais supplémentaires. Aucune ne devrait améliorer notre position stratégique.

Le Pari de la guerre: Guerre préventive, guerre juste? PDF

Donc, je suppose qu’ils ont l’impression qu’ils s’en sont occupés avec ce sentiment, mais vous avez raison, l’opinion d’un pays sur la préemption est celle d’un autre pays sur l’agression.

Continuer la lecture