Oeuvres d’Art Dogon Ou Tellem Regard Sur l’Exposition Dogon Quai Branly 2011 PDF

L’un d’eux était Pierre Romain Desfosses, un officier de la marine française à la retraite qui s’est installé à Elisabethville (Lubumbashi) en 1944; un autre était Pierre Lods qui, en 1950, a démarré l’atelier Poto-Poto à Brazzaville (Greani 2012).


ISBN: 2296563201.

Nom des pages: 207.

Télécharger Oeuvres d’Art Dogon Ou Tellem Regard Sur l’Exposition Dogon Quai Branly 2011 gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Les amateurs d’art extra-occidental sont parfois surpris de voir dans les expositions et les musées des oeuvres d’art attribuées indifféremment aux familles Dogon ou Tellem. Les appellations sont parfois confuses :  » Dogon ou Tellem  » ou encore « Dogon Tellem ». Une même oeuvre peut être d’abord attribuée à une famille puis quelque temps après à l’autre et même revenir à sa première dénomination. Rarement identifiés, les personnages représentés le sont souvent inexactement. Les styles et les critères retenus pour leurs définitions fluctuent dans la plus grande confusion variant d’une localisation géographique à une famille, à un artiste, à un atelier ou encore à une forme plastique. Voilà de quoi dérouter de nombreux visiteurs. Une analyse de ce point s’imposait et l’ethnoesthétiquc est à même de proposer l’établissement scientifique de styles et des attributions fiables en maîtrisant les sources ethnologiques. l’histoire, les datations scientifiques, l’analyse plastique. le comparatisme formel et une analyse stylistique rigoureuse. Ce livre traite de l’attribution iconographique et stylistique de la production artistique issue de la région de Bandiagara au Mali généralement dénommée « le pays Dogon ».

Connu sous le nom de couvertures de chef de première phase bayeta, ils sont des chefs-d’œuvre de l’art textile. Le siècle passé a vu des changements significatifs dans l’organisation sociale, la culture matérielle et les croyances des Dogons. En contraste complet avec la figure de Ndumu, le visage est convexe dans une tentative de naturalisme.

Le dessert est une caractéristique du repas occidental. Le large éventail d’œuvres traditionnelles devant être présentées aux soumissionnaires représente des cultures d’Afrique centrale et occidentale, de Nouvelle-Guinée, d’Amérique centrale et du Sud et d’ailleurs. L’hypothèse dangereuse que les deux sexes possèdent le même appétit sexuel aggrave encore cela. Cette partie de l’exposition, centrée sur différents modes de représentation du corps en Occident, montre des images souvent dégradées ou déformées, flottant comme des platitudes dans l’espace.